11.10.2017 - Campagne

Pourquoi les animaux sont-ils tant appréciés dans les publicités ?

Gouzi-gouzi ! Les consommateurs seraient naturellement attirés par les animaux, qu’ils soient mignons ou non. Rien d’étonnant donc à ce qu’ils soient très souvent utilisés comme moyen d’accroche. Mais pourquoi cela marche-t-il ? À vrai dire, il s’agit d’un mécanisme psychologique… Petit mot d’explication.

Des petites bêtes attachantes

Les chats et chiens sont depuis bien longtemps de fidèles compagnons pour l’être humain. D’ailleurs, les animaux de compagnie ne sont pas les seuls à attirer notre attention : la plupart d’entre nous apprécient aller au zoo pour rendre visite à quelques espèces plus sauvages et exotiques.

Chiens, chats et autres animaux ont de nombreuses qualités pour le moins appréciables. Ils sont loyaux, de bonne compagnie, obéissants… Et donc attachants ! Ainsi, un animal peut générer une réaction émotionnelle forte, même lorsqu’il n’apparaît que 30 secondes à l’écran lors d’une réclame publicitaire.

Utiliser un animal drôle ou mignon permet à une marque d’être identifiable et donc de se différencier de ses concurrents.

En outre, les consommateurs comprennent instinctivement pourquoi tel ou tel animal est utilisé pour représenter une marque. Un lapin est rapide (Duracell) alors que des chevaux sont puissants (Ferrari) et qu’un chiot est incroyablement doux (Scottex). Les consommateurs vont donc inconsciemment associer ces caractéristiques animalières aux produits ou services.

Mais l’animal ne doit pas nécessairement avoir un lien direct avec le produit. Utiliser un animal drôle ou mignon permet à une marque d’être identifiable et donc de se différencier de ses concurrents. Pensez, par exemple, au singe de Kipling ou au pingouin de Linux. Le lien avec le produit n’est pas spécialement évident, et pourtant…

 

Le facteur tendresse

Les animaux ne sont pas seulement reconnaissables, mais aussi mignons. Il suffit de jeter un œil à un fil d’actualité d’un réseau social au hasard pour se voir assailli de photos d’adorables bébés et de petits animaux attendrissants. Pourquoi partageons-nous publiquement de telles images ? La première raison est neurologique : quand nous regardons quelque chose de mignon, notre cerveau produit de la dopamine, ce qui diminue le stress et l’hostilité et nous rend heureux.

Grands yeux, des petits nez et visages ronds réveillent directement notre instinct maternel

Mais la raison pour laquelle nous trouvons certains êtres mignons peut aussi être expliquée. Grands yeux, petits nez et visages ronds réveillent directement notre instinct maternel. Cet instinct, qui nous pousse à vouloir protéger nos propres bébés, fonctionne apparemment aussi avec tout ce qui nous semble petit et fragile. Cette raison est dite « évolutionnaire ».

Friends Furever 

Les animaux attendrissants nous touchent donc naturellement plus que d’autres. La preuve en image avec ces quelques exemples :

La marque de bière américaine a créé une publicité pour le Superbowl, que voici :

La vidéo ne concerne pas tant la bière elle-même, mais conseille aux sportifs de ne pas conduire sous l’influence de l’alcool. Le message a un impact émotionnel plus fort grâce à la présence de celui qu’on appelle « le meilleur ami de l’homme » et ses yeux de chien battu.

Les chats aussi sont un sujet favori des spots publicitaires. Jetez donc un œil à cette publicité :

Pour une marque de produits pour chat, il est évidemment avantageux de choisir un chat comme protagoniste. Dans ce cas-ci, l’animal de compagnie se différencie par son anthropomorphisme et les nombreux jeux de mots qui le comparent à un compagnon humain.

Last but not least : Android, qui insiste sur le sentiment de franchise et de solidarité avec son spot publicitaire « Friends Furever » :

En somme, comprendre comment les gens pensent et prennent des décisions est crucial lorsque vous désirez créer une campagne à succès. Alors que les données vous expliquent ce qu’il se passe, la psychologie peut quant à elle vous expliquer le pourquoi. Et en l’occurrence, la psychologie nous a aujourd’hui appris que les publicités contenant des animaux vont généralement… droit au cœur !

Amber Vallance

Amber est copywriter chez Onlyhumans. Ingrédients : langage soigné, figures de style, signes de ponctuation placés là où il faut, jeux de mots de qualité douteuse. Attention, peut contenir des traces d’allitérations. Ne pas conserver au réfrigérateur.

Lees meer van Amber