Floor Deckx

22.12.2017 - Pick a human

Les sources d’inspiration de notre graphiste Kenny ? « Le noise rock et les monstres mystérieux »

Faites connaissance sans plus attendre avec Kenny Smet, talentueux graphiste au sein de l’agence Onlyhumans. Kenny n’est autre que la personne qui traduit sous forme d’images les concepts de campagnes imaginés par nos fins stratèges, mais aussi celui qui livre aux clients les logos, polices d’écriture, pictogrammes, layouts de présentations, designs destinés au web et autres visuels tant attendus. Pour couronner le tout, Kenny se charge de rendre nos articles de blog encore plus attractifs pour le web en les illustrant avec des photos à la fois pertinentes et percutantes.

Et comme si les raisons d’apprécier Kenny n’étaient pas encore assez nombreuses, nous ajouterons que ce touche-à-tout occupe son temps libre en faisant de la musique ou en tant que « roadie ». Son idole ? Neil Young, mais chuuut, si on vous le demande ce n’est pas moi qui vous l’ai dit !

Du noise rock au Madchester

Les véritables fanas de musique, en particulier ceux du pays de Waes, se souviendront peut-être des New Bleeders, ce groupe de noise rockeurs originaire de la ville de Saint-Nicolas. Il y a quelques années, le groupe faisait encore trembler les murs des maisons de jeunes et des cafés locaux, avant de fouler les podiums plus imposants du Botanique, de la salle Vaartkapoen et du festival Pukkelpop. Ces années fastes appartiennent cependant au passé, comme nous l’explique Kenny. « À part moi, tous les membres du groupe sont depuis devenus papa, mais je n’ai pas abandonné la musique pour autant. J’apporte de temps en temps mon aide à un groupe en tant que roadie, et joue dans un groupe de reprises. Le style de musique est moins bruyant que celui des New Bleeders, puisque nous reprenons des chansons appartenant au mouvement “Madchester”, né dans la ville de Manchester lors de l’apogée du rock britannique. Qu’il s’agisse de Joy Division, des Smiths ou des Stone Roses, nous jouons tous les morceaux créés dans cette ville du nord de l’Angleterre durant les années 1980.

 
Autrefois leader des New Bleeders, Kenny alterne aujourd’hui le chant avec la basse et a su quelque peu lever le pied. « Combiner vie professionnelle et vie d’artiste était parfois difficile », admet-il. « Aussi, lorsque la musique a commencé à prendre une place moins importante dans ma vie, j’ai décidé de me consacrer davantage à ma passion pour le graphisme. Dans une agence telle qu’Onlyhumans, je peux exprimer librement ma créativité. Je travaille pour de nombreux clients et projets différents, ce qui rend mon métier de graphiste plus passionnant et stimulant comparé aux personnes travaillant pour une seule et même entreprise. »

Les graphismes de certains groupes de musique, tels que le groupe de métal Amenra, m’inspirent au quotidien dans mon travail. Qui dit graphisme, dit bien entendu pochettes d’albums. Alors, quelle est la pochette préférée de Kenny ? « Je n’ai pas vraiment de pochette favorite, mais je me souviens de quelques vinyles de mon père qui me fascinaient en tant que gosse. Aujourd’hui, les groupes ne limitent heureusement plus leur créativité graphique à la confection d’une pochette. Ce que le groupe de métal belge Amenra fait sur le plan visuel, par exemple, est selon moi très fort. Ils créent leur propre monde et vous invitent à faire travailler votre imagination. Leur travail graphique m’inspire beaucoup dans mon métier. »

Petite info intéressante : la collection de vinyles du papa de Kenny comptait à l’époque pas moins de quatre mille albums. La musique, les hommes de la famille Smet ont donc ça dans le sang. « Plus jeune, je me suis bien sûr insurgé contre les choix musicaux de mon père, grand fan de Neil Young. Têtu comme je suis, j’ai donc décidé de ne pas plus écouter ses albums. Mais je dois bien avouer aujourd’hui que sa musique est plutôt bonne. » (rires)

De la pop turque à fond au bureau

Vous serez probablement peu surpris d’apprendre que Kenny enrichit régulièrement la liste de lecture Spotify qui joue en boucle au bureau. Heureusement pour ses collègues, ses chansons de noise rock font rarement partie de sa sélection. Quels morceaux choisit-il dès lors de partager les autres employés d’Onlyhumans ? « Tout ce qui est assez soft pour être joué au bureau. Il peut aussi bien s’agir de jazz que du punk à la Jonathan Richman. Parfois, je me permets un brin de folie et incorpore à notre liste quelques morceaux de pop psychédélique turque. Le point commun entre mes styles de musique préférés ? Leur côté définitivement obscur, qui m’attirait déjà lorsque j’étais gamin. Petit, mon livre d’images favori s’intitulait “Les monstres mystérieux”. Et pour être clair, il ne s’agissait pas d’un livre de fiction ! »

Floor Deckx

Floor est copywriter, blogueuse et journaliste. Elle porte un amour sans limites à l’écriture et est fascinée par le merveilleux monde du Web.

Lees meer van Floor