Client

Beobank

Catégorie

B2CLead generation

Des vidéos pour apprendre à investir : un investissement malin de la part de Beobank

Comment encourager des personnes n’ayant pas d’affinité avec le monde de l’investissement à investir leurs économies ? C’est pour obtenir réponse à cette question que Beobank s’est tourné vers Onlyhumans. Notre solution ? De courtes vidéos ludiques s’adressant aux investisseurs en herbe ! En effet, des épargnants mieux informés sont des épargnants plus enclins à investir leur argent. Et voilà comment est né le glossaire du jeune investisseur !

Commencer à investir : le glossaire informatif et animé

Chaque vidéo du glossaire du jeune investisseur cherche à expliquer en moins d’une minute un concept de base du monde de l’investissement. Cependant, informer les épargnants ne suffit pas ! Chacune des vidéos doit pouvoir attirer l’attention d’un large public et donner envie de visionner les explications jusqu’à la dernière seconde. C’est pourquoi nous avons opté en faveur d’animations ludiques, de graphiques simples et d’un ton informel.

Informer, puis activer

Non content d’informer les investisseurs potentiels, Onlyhumans a ensuite mis en place une stratégie de contenu digital exhaustive dans le but de les encourager à investir leur épargne. Eh non, nous ne nous sommes pas contentés de lâcher nos vidéos dans la nature sauvage du net ! Chaque vidéo est liée à une landing page contenant un article de blog dont le but est d’expliquer plus en profondeur le concept financier de la vidéo en question. Un call to action invite en outre les personnes intéressées à demander l’aide d’un conseiller en investissements Beobank.

Un trafic pertinent grâce au sequential targeting

En vue de transmettre le message de Beobank auprès du maximum de personnes intéressées, à savoir, « Commencez à investir », nous avons lancé notre campagne sur YouTube et Facebook. Les sequential advertising formats nous y ont permis de transmettre un nombre accru de messages aux internautes et dans un ordre bien précis. Résultat ? Nous sommes parvenus à convaincre davantage d’épargnants susceptibles d’investir leur argent à sauter le pas. Quant aux personnes moins convaincues par nos vidéos et articles, nous les avons ciblées à l’aide d’une campagne de remarketing dans une dernière tentative de les convaincre.

Glossaire du jeune investisseur, partie 2

Alors, les branded videos du glossaire « Commencer à investir » valaient-elles l’investissement réalisé par Beobank ? Absolument ! D’ailleurs, une nouvelle série de vidéos animées est actuellement en préparation au sein de nos bureaux !